Actualités VIVESCIA

La chute des activités Boulangerie-Viennoiserie-Pâtisserie et malterie pendant le premier confinement mondial au printemps a entraîné un recul marqué de notre résultat opérationnel. Malgré ce contexte singulier, VIVESCIA Industries, en pleine phase de redressement avant la crise sanitaire, a continué à mettre en œuvre avec beaucoup de rythme et de détermination les chantiers d’amélioration de sa performance économique.

Quel regard portez-vous sur les résultats de VIVESCIA Industries pour l’exercice 2019-2020 ?
L’année a été chargée et clairement perturbée par la crise sanitaire. Au 1er février, les résultats cumulés étaient supérieurs aux budgets validés, attestant de la reconstruction et du redémarrage des activités sur des bases très saines. La crise sanitaire est à l’origine d’un manque à gagner significatif lié à nos activités BVP et malt sur la restauration hors foyer...

J’ai placé l’exercice 2019-2020 sous le signe de l’exigence et de la reconquête : ce fut bien le cas et c’est une satisfaction. Un travail sérieux de redressement énergique a été conduit, plus particulièrement sur le périmètre des activités de Boulangerie-Viennoiserie-Pâtisserie (BVP). VIVESCIA Industries a véritablement ouvert une nouvelle page, sous l’impulsion et l’engagement remarquable de son nouveau dirigeant, Olivier Miaux. 

Retrouvez les résultats, la stratégie et les perspectives de VIVESCIA Industries en consultant dès maintenant "Le cahier des actionnaires", le rapport d’activité 2019-2020.

Sur la base des travaux de l’expert indépendant Mazars, le Conseil de surveillance de VIVESCIA Industries, réuni le 1er octobre, a arrêté la valeur de référence de l'action à 16,70 € pour la plateforme d’échange, qui sera ouverte du 26 octobre au 13 novembre 2020.